Pategrain
Slide 4 Slide 5 Slide 1 Slide 2 Slide 3
Veuillez patienter...

Communiqué

Le restaurant Pategrain ferme ses portes, mais la méthode inédite qu’il initia voilà 5 ans, se poursuit à la carte du J’Go, dont elle épouse les murs, les codes et l’enthousiasme.

Imaginé en 2009 par Denis Méliet, le créateur des restaurants J’Go, le Pategrain explore depuis 2009 de nouvelles formes de partenariats entre le monde paysan et celui de la restauration familiale traditionnelle. Fondé sur l’approvisionnement en circuit court auprès de paysans partenaires gersois (Christophe Lacroix pour le poulet, Jean-Pascal Laffitte pour le boeuf), le Pategrain avait deux objectifs : pratiquer des prix d’achats dignes auprès des paysans, de manière à leur assurer un revenu à la hauteur de l’excellence de leur travail, et offrir aux clients une viande de grande qualité répondant à des critères bien supérieurs à ceux des labels classiques : viande (rassisse 5 semaines) de boeuf charolais du Gers âgé de 4 à 10 ans, nourri aux céréales de la ferme, et poulet de 120 jours minimum (40 jours de plus qu’un poulet Label Rouge), nourri aux céréales, élevé en plein air et abattu à la ferme.

Les habitués de l’enseigne peuvent donc retrouver la substantifique moelle de Pategrain au J’Go, sis 16 place Victor-Hugo, à quelques mètres à peine de l’ancienne entrée de Pategrain.

Evenementiel